• Accueil
  • > Archives pour janvier 2009

Archives

Archive pour janvier 2009

Madame Z.

Il y avait madame Z. Elle était magnifique : grande et svelte, blonde, les yeux clairs, un sourire éclatant. Elle était tout simplement la plus belle femme que j’ai rencontré. Je crois que je suis tombé fou amoureux d’elle dès notre première rencontre. Son visage était sans défaut, sa voix me bouleversait. Avec elle, j’avais l’impression que tout était facile, simple. Avec elle, je me sentais constamment en éveil. Elle m’a tout appris.

J’aurais voulu lui écrire des poèmes, ou bien même une simple lettre d’amour, mais c’était impossible, bien sûr. J’aurais voulu monter sur une estrade et lui déclarer mon amour, le hurler à tout le monde. Mais ça n’était vraiment pas possible.

Car madame Z était mariée, bien entendu.

Et parce que moi je n’avais que six ans.

Mais quand je suis rentré de l’école, le premier jour, je savais déjà que je voulais me marier avec elle.

Un jour, bien plus tard, j’ai revu madame Z. J’étais étudiant, et elle était venue surveiller des examens à la fac, pour améliorer son ordinaire de jeune retraitée, j’imagine. Je l’ai reconnue tout de suite. Elle avait certes un peu vieilli, mais elle était toujours la même. Sublime. Je lui ai dit bonjour, et lui ai présenté ma carte d’étudiant. Elle a regardé la photo, mon nom, puis elle a relevé la tête. Elle m’a dévisagé un instant et m’a souri. M’a brûlé.
« Je me souviens de toi. Ton nom, tes yeux. »

J’ai souri, bafouillé quelques mots pour la remercier de tout ce qu’elle m’avait apporté, il y a si longtemps, et je suis entré dans la salle.

Avec cette certitude d’être né au moins trente ans trop tard.



Bouche bée

Ben ça alors. Voilà bien une pratique que je ne connaissais pas, et que j’aurais préféré ignorer encore.

C’est .

J’hallucine.



La photo dominicale, le retour…

( Photos )

Pendant qu’au dehors le froid s’atténue un peu, gardons au chaud les souvenirs d’étés passés.

uneviesexuelle50.jpg



Australia

Hier, pendant plus de deux heures trente, Bella a révassé devant les muscles de Hugh Jackman pendant que je subissais le collagène injecté fort peu subtilement dans la lèvre supérieure de Nicole Kidman.

Des fois, comme ça, ben j’ai la grosse louze.

 



Comme un souvenir…

La photo bonus est en fait un prequel ! La chronologie de ce site part à vau-l’eau… Vous avez tout à fait le droit d’être scandalisé(e)(s).

uneviesexuelle56.jpg



12