Close up (2)

Posté le Samedi 22 novembre 2008

Aujourd’hui : la suite d’hier, en attendant demain…

uneviesexuelle48.jpg

uneviesexuelle @ 22:44
Enregistré dans Photos
Close up (1)

Posté le Vendredi 21 novembre 2008

En ce moment, la vie de Bello se limite à trois choses : boulot (trop, bleurgh) , Bella (jamais trop, miam!), appareil photo (bouuuuuuutons!!!!!). Du coup pas le temps d’écrire, mais voici une petite série de photos…. Joie!

uneviesexuelle47.jpg

La suite demain, avant la parution quasi-imminente du débriefing (je me comprends)…

uneviesexuelle @ 19:21
Enregistré dans Photos
A propos de flou…

Posté le Samedi 15 novembre 2008

Bella sous la douche, délicieusement floutée par la porte…

uneviesexuelle46.jpg

Une photo prise à l’aide de notre tout nouvel appareil photo (un bridge, excellente transition vers un reflex, plus tard, quand je serai plus au point) qui remplace le vieux compact moribond… Tous ces boutons! Tous ces boutons!! Joie!!!

uneviesexuelle @ 12:02
Enregistré dans Photos
Mon Gulliver est tout flou!

Posté le Mercredi 12 novembre 2008

Sonnez trompettes! Résonnez hautbois! Dinguedonguez sonnettes! Hosanna! Gloria! Candia! Voici mon Gulliver en action*!  (et maintenant j’attends ma chaînette, private-joke-t-il sans vergogne, du verbe private-joker, bien connu de ceux qui private-jokent entre eux. )

uneviesexuelle18.jpg

A bientôt pour de nouvelles-z-aventuuuuuuures (et une photo de Bella)!

*Remarque de Bella : « il n’est pas en action, ton Gulliver, il est activé! »

uneviesexuelle @ 16:18
Enregistré dans Photos
L’after, suite et fin…

Posté le Dimanche 9 novembre 2008

Oui, ça fait un moment que je traîne et vous avez probablement tout oublié, donc je vous propose d’aller ici, ici, , , et là aussi, pour vous rafraichir la mémoire… A tout de suite!

uneviesexuelle44.jpg

Je suis de plus en plus excité, et mes mains courent sur le corps d’A. Je caresse ses hanches, ses fesses, et bien vite mon doigt s’insinue sous son string et découvre son sexe rasé, les lèvres moites et entrouvertes. Pendant ce temps, A ne reste pas inactive et mon pantalon est bientôt grand ouvert.

Tout en continuant mon exploration, je tourne la tête et constate que Bella est bien occupée également. L a la main plongée dans son shorty et elle se laisse complètement aller, ravie.

G également se laisse complétement aller. Assise sur une chaise du salon, elle a les cuisses largement ouvertes et P lui fouille l’entrecuisse pendant que M, son mari, lui caresse la poitrine. La tête renversée, les yeux mi-clos, elle savoure la double caresse.

Une sensation très douce me rappelle que je ne suis pas là que pour regarder. La main d’A me caresse doucement à travers mon caleçon, et bientôt elle s’agenouille pour me prendre en bouche. Ses lèvres m’enrobent, vont et viennent doucement, et tour à tour caressent, agacent, titillent.

« Je vais devoir te demander de t’agenouiller »

Au ton de sa voix, Bella a pris les choses en main. Le pauvre L est bien obligé de s’éxécuter malgré ses genoux fragiles (oui, ami lecteur, il s’agit d’une moquerie gratuite et un peu private joke à l’intention de L) et vient mettre ses talents de linguiste au service de Bella qui se met aussitôt à gémir et onduler. On ne résiste pas aux ordres de Bella, que voulez-vous…

Celà semble donner des idées à A  qui  m’emmène jusqu’au canapé et s’y renverse, les jambes écartées. Le message est on ne peut plus clair, et très vite ma langue court sur ses lèvres, dans son sexe, sur son clitoris gonflé. Mes doigts sont aussi de la partie et la respiration d’A accélère régulièrement.

Pendant ce temps, G s’est relevée et, penchée en avant, elle suce P pendant que son mari la prend doucement en levrette.

Je continue mes caresses pendant un moment, jusqu’à ce que P se présente au dessus de A. Il a quitté la bouche de G et semble vouloir profiter de celle de sa femme à présent. Elle se déplace et m’offre un très joli postérieur. Je résiste pour cette fois à l’envie de la pénétrer (s’agissant d’une limite assez floue qu’on s’était posé, Bella et moi pour le cas où) et m’installe sur le canapé pour voir ce que fait Bella.

Il semblerait qu’elle ait eu pitié des genoux de L. En effet c’est elle  à présent qui est agenouillée devant lui, et je vois ses lèvres avaler le membre tendu. Tout en lui massant le sexe de la langue, elle se caresse, et bientôt elle jouit, peu avant que L à son tour se mette à gémir de plus en plus fort.

Un instant plus tard, elle me sourit… Le débriefing sera chaud…

(et d’ailleurs, quelques morceaux choisis vous en seront bientôt proposés ici même. A suivre donc…)

 

 

 

uneviesexuelle @ 19:02
Enregistré dans Ma vie présente
1...34567...13